La Luciole Littéraire, épisode #021 : L’Aimée (Streetcast)

J’ai de nouveau été éblouie par une œuvre de Renée Vivien ! Et je suis très contente de vous parler, aujourd’hui, de son roman L’Aimée, réédité dans la collection « Les Plumées » des éditions Talents Hauts. Initialement publié sous le titre Une femme m’apparut..., ce roman superbement écrit s’inspire de la relation amoureuse de Renée Vivien avec Natalie Clifford Barney, autrice et poétesse très influente dans le Paris du début du XXème siècle, qui rassemble autour d’elle tout un cercle d’artistes lesbiennes et multiplie les conquêtes. Il s’agit d’un roman magnifique et sensuel sur le thème de la souffrance amoureuse – et de la guérison. J’espère vous donner envie de le découvrir ! Je vous suggère d’ailleurs de le lire dans le cadre du mois « Octobre Décadent » lancé par Celestial Musae, au sein du challenge « Littérature en mouvement« , qui propose de découvrir un courant littéraire et ses œuvres emblématiques chaque mois. Vous savez que je ne suis habituellement pas très friande de challenges littéraires, mais je trouve celui-ci conçu de manière très intelligente, car il est bien plus focalisé sur la culture littéraire que sur la « performance » et l’engloutissement des pages. Je vous recommande de suivre Celestial Musae ainsi que Madame Irma afin d’en savoir plus ! Les liens dans la suite de l’article.

Continue Reading

La Luciole Littéraire, épisode #013 : Apprendre à écrire (Streetcast)

Peut-on apprendre à écrire ? Existe-t-il des guides prêts à l’emploi, accessible à chaque jeune auteur.ice motivé.e, ou l’écriture est-elle réservée à une poignée d’élu.e.s ? Que penser des ouvrages de « techniques d’écriture », des conseils dispensés par les écrivains célèbres d’aujourd’hui, des ateliers et des cours dédiés à l’écriture ? Dans cet épisode, j’essaie de démêler un peu ces interrogations en m’appuyant, bien entendu, surtout sur ma propre expérience. J’espère que cette exploration (très) subjective vous intéressera !

Continue Reading

La Luciole Littéraire, épisode #009 : Publier un (premier) roman (Streetcast)

Hier, au moment d’enregistrer l’épisode hebdomadaire du streetcast, je publiais mon premier roman. Dans cet épisode, je vous parle donc de cette expérience, et de comment je l’ai vécue : qu’est-ce qui change après une première publication ? Comment traverse-t-on ce moment où le récit mouvant qui nous habite devient un objet tangible ? J’ai essayé d’aborder ces questions sous l’angle de la vie intérieure, il ne s’agit donc pas du tout d’un épisode de conseils pour jeunes auteurs et autrices (je n’ai d’ailleurs aucun conseil à donner!…) J’espère que ce streetcast un peu différent des autres, plus personnel et plus introspectif, vous plaira malgré tout – j’appréhendais un peu à l’idée de le publier !
Comme je le dis en fin d’épisode : si vous écrivez également, j’aimerais vraiment connaître votre impression concernant la publication, ou l’idée même de finir un récit, d’en écrire les derniers mots. Comment avez-vous vécu ce passage, ou comment l’envisagez-vous ? Craignez-vous un peu d’arriver à la fin ? N’hésitez pas à m’écrire (en commentaire sous cet article ou sur les réseaux sociaux) afin de partager votre expérience !

Continue Reading

La Luciole Littéraire, épisode #008 : Non, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin ! (Streetcast)

Dans ce nouvel épisode du streetcast, je vous explique enfin pourquoi, dans mon premier épisode consacré à Créatrices en 1900 de Charlotte Foucher-Zarmanian, j’employais les termes d‘autrice, peintresse et sculptrice, et surtout, je vous présente un ouvrage passionnant : Non, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin! d’Eliane Viennot, professeure de littérature française du XVIème siècle. Vous y découvrirez que la langue parlée avant le XVIIème était nettement plus inclusive que le français contemporain, et que les membres de l’Académie française qui ont qualifié en 2017 l’écriture inclusive de « péril mortel » n’étaient globalement pas très renseignés. S’ils se sont rachetés cette année en se prononçant en faveur de la féminisation des noms de métiers, n’oublions pas qu’ils y ont résisté pendant des siècles – alors même que ces termes féminins précédaient la création de l’institution, et qu’ils ont été progressivement supprimés par des grammairiens tous plus misogynes les uns que les autres. Alors, êtes vous prêt.e.s à embrasser l’écriture inclusive, vous aussi ? 🙂

Continue Reading

La Luciole Littéraire, épisode #003 : Renée Vivien (Streetcast)

Comme annoncé dans le premier épisode du streetcast, Créatrices en 1900, je vous parle aujourd’hui de Renée Vivien, une autrice malheureusement plus célèbre pour sa destinée tragique que pour son œuvre littéraire. La « Sappho 1900 » a pourtant écrit de nombreux recueils de poèmes, quelques courts romans et plusieurs nouvelles, qui gagnent véritablement à être connues. Elle y aborde son amour pour les femmes et leur beauté, l’inversion des stéréotypes de genre ou encore l’émancipation féminine avec une plume très sensuelle – elle qui, pourtant, rejetait le matérialisme au point de souhaiter devenir pur esprit et d’effacer son corps.

Continue Reading